Le régiment de parachutistes castrais s’est offert une fresque retraçant toute son histoire à l’occasion de ses 70 ans.

Voilà le 1er acte de cet anniversaire qui sera fêté en grandes pompes, le 17 juillet prochain, au régiment. Une grande cérémonie avec de nombreux invités prestigieux et un son et lumière sont en effet prévus. Le programme détaillé sera dévoilé ultérieurement mais d’ores et déjà tous les soldats du « 8 » peuvent admirer la fresque de l’artiste Loran (Laurent Martinel). Dévoilée officiellement ce mercredi 26 mai, elle s’étale sur l’ensemble des murs du foyer, Quartier Fayolle, soit sur près de 85m.

Une chronologie respectée

Quand vous arrivez devant le foyer, il faut porter son regard d’abord sur la gauche puis suivre le bâtiment jusqu’au côté opposé. C’est ainsi que vous pourrez « lire » l’histoire du 8ème RPIMA en respectant la chronologie. On voit donc représentés en dessins : l’Indochine en 1953, année à laquelle le régiment a été créé; les grandes périodes d’engagement du régiment au Cambodge, en Afrique ou encore au Liban; l’engagement actuel des soldats castrais au Sahel (Mali). On peut aussi découvrir les représentations de ce que les « paras du 8 » appellent leurs taxis, à savoir les différents avions qui les larguent lors de leurs sauts en parachutes. Enfin, à l’extrémité droite, une ouverture vers le futur est visible avec la peinture d’un véhicule dont sera doté le 8ème RPIMA en 2024 : le SERVAL.

Un morceau de la fresque peinte sur le foyer du 8ème RPIMA – Crédits Photos : Olivier Lehmuller @

L’artiste, pour qui c’était la première collaboration avec le régiment parachutiste, a démarré son travail en juillet dernier. Il devait initialement le livrer en 2 mois mais il n’a pu le faire qu’en décembre à cause d’épisodes de pluie réguliers. Laurent Martinel a pu consulter autant que nécessaire le major Antoine, l’historien du « 8 ».

D’autres peintures devraient être réalisées, dans le quartier Fayolle, à l’avenir. Des projets concernant les façades du gymnase ont été évoqués.

Une cérémonie intergénérationnelle

La fresque a été inaugurée hier (le 26 mai 2021) à l’occasion d’une cérémonie menée par le lieutenant-colonel Prencreach, commandant en 2nd, en l’absence du chef de corps actuellement en mission au Mali. Deux autres moments forts pour le régiment étaient également au programme :

  • La remise d’un chèque de 100 000 euros au secrétaire général de l’association « Les amis de Beaudecourt », Jean-Charles Deforêt. Une somme récoltée lors de l’événement « Le 8 dans sa ville » en septembre dernier ». L’association a pour mission de sauvegarder le patrimoine de l’Hôtel de Beaudecourt à Castres, l’actuel « mess » (réfectoire) du 8ème RPIMA.
  • La remise des diplômes de fin de cycle aux élèves de 2nde de la classe « Défense et sécurité globale » du lycée Barral de Castres.
Remise d’un diplôme à un élève de la classe « défense et sécurité globale » de Barral – Crédits Photos : Olivier Lehmuller ©

Le Président de « l’amicale des anciens du 8 », le général en retraite Réglat était aussi présent. Ainsi plusieurs générations de militaires et de citoyens se sont réunies lors de ce rendez-vous symbolique autour de la mémoire du régiment castrais.

Ecrire un commentaire